Le Forum NanoRESP est une interface multi-acteurs pour explorer les modalités d’une innovation pertinente et juste dans les filières industrielles concernées par les nanotechnologies.

Présentation

Le Forum NanoRESP est une interface multiacteurs pour explorer les modalités d’une innovation responsable  – pertinente et soutenable –  dans les filières industrielles concernées par les nanotechnologies.

Depuis décembre 2013, le Forum NanoRESP a organisé 12 séances sur autant de sujets touchant aux nanomatériaux et, partiellement, aux nanotechnologies. Les comptes rendus des séances sont librement téléchargeables sur le site www.nanoresp.fr/

Anthropocène assure la gestion adminstrative, juridique et financière de ce forum depuis sa création en 2013 et mandate deux chargés de mission (Dorothée Browaeys et Jean-Jacques Perrier) qui assurent son organisation et son animation.

Contexte

Les technologies émergentes et notamment les nanotechnologies constituent un défi permanent pour qui veut les rendre tangibles pour le grand public, compréhensibles dans leurs enjeux et donc discutables. En effet, alors que les produits contenant des nanomatériaux sont de plus en plus nombreux sur le marché dans tous les secteurs, depuis les textiles, l’automobile, l’informatique, l’électroménager, jusqu’aux cosmétiques et à l’alimentation, les consommateurs et les utilisateurs professionnels disposent de peu d’informations à leur sujet.

Fonctionnement

Le Forum NanoRESP s’inspire du NanoForum du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers,) qui, de 2006 à 2007 a réalisé onze dialogues sur les nanotechnologies.

Né en 2013, le Forum NanoRESP offre une réflexion ouverte, non polémique mais critique sur les nanotechnologies et les nanomatériaux.

Il propose quatre rencontres par an, pour mettre en partage les connaissances, les initiatives concrètes, les incertitudes et les attentes des producteurs, distributeurs, utilisateurs, consommateurs de « nanoproduits ».

Cette démarche collaborative permet de questionner les usages, les bénéfices et les risques des nanoproduits au regard des alternatives existantes. Elle fournit aux producteurs, intégrateurs et utilisateurs de nanoproduits un accompagnement pour cerner et assumer au mieux leurs responsabilités.

Depuis 2013, ont été réalisés 12 Forums qui ont accueilli au total plus de 400 personnes d’origines diverses : industries, associations, monde académique, pouvoirs publics. Les sujets abordés et les comptes rendus sont disponibles sur le site : www.nanoresp.fr

Gouvernance

Le Forum NanoRESP est financé par une alliance d’opérateurs :

BASF France, EDF, la Fédération française du bâtiment (FFB), RENAULT, l’Association technique de l’industrie des liants hydrauliques (ATILH), la Fondation du groupe SMABTP, le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) et la Société des hygiénistes de France (SOFHYT)

L’alliance NanoRESP a mandaté la société Anthropocène pour coordonner et organiser les séances NanoRESP. Les deux chargés de mission sont Dorothée Browaeys et Jean Jacques Perrier 

Le processus NanoRESP est porté par un Comité de pilotage réunissant des chercheurs, des citoyens, des industriels, des journalistes et des représentants d’associations.

Enjeux

Le dialogue pluri-acteurs pour des pratiques d’innovation responsable. 

Le Forum NanoRESP s’inscrit dans l’esprit des programmes RRI (« responsible research & innovation) développés en Europe, afin de prendre en compte les enjeux sanitaires,  environnementaux et sociaux des innovations nanotechnologiques. Un des effets de ces efforts est de structurer, dès l’amont des logiques d’innovation intégrant le cycle de vie des produits (leurs dégradations ou fins de vie), leurs usages et leur utilité. 

La démarche RRI revêt quatre dimensions : l’anticipation, la réflexivité, l’inclusion et la responsabilité qui en découle. Dans cette logique, les controverses constituent des opportunités de reconfigurations capables d’assurer la « robustesse » des projets industriels. 

Dans cet esprit, le questionnement mutuel par le dialogue pluri-acteurs constitue un outil de choix pour ajuster les logiques d’innovation.

L’inscription dans la durée et la diversité des expertises sont les  conditions de réussite du dialogue apte à instaurer de la confiance.

Le Forum NanoRESP est aujourd’hui considéré – du fait du contrat moral tacite lié à l’équilibre des forces, – comme suffisamment impartial pour que les expressions des uns et des autres soient respectées et voulues comme modalité d’apprentissage et d’anticipation.

Le Forum NanoRESP constitue un cénacle de référence, du fait de la qualité des informations présentées par des intervenants compétents et par la confrontation des savoirs et des incertitudes par des participants très divers.

Les sujets abordés concernent les propriétés des produits mis sur le marché, le relargage de nanosubstances, les expositions potentielles, l’écotoxicologie, l’analyse des cycles de vie des nanoproduits, leur réglementation et la définition des nanoparticules…

Cette enceinte de dialogue constitue un processus d’apprentissage où chacun contribue à soutenir une « vigilance commune ».

Assumer les controverses et travailler à une vigilance partagée 

Par son identité de Forum hybride, le Forum NanoRESP offre une position d’intermédiaire non partisan pour mettre à plat des situations problématiques.

Les douze séances réalisées depuis 2013, ont abordé les points critiques : caractérisation des nanoproduits, définitions instables, relargages et effets dans l’environnement insuffisamment cernés, besoins de nouvelles méthodes de toxicologie adaptées aux propriétés originales des nanosubstances.

Elles permettent de rapprocher les acteurs concernés par des controverses afin d’améliorer les pratiques à quatre niveaux :

  • la conception dite « safe by design » qui intègre l’analyse du cycle de vie et les relargages
  • la caractérisation des propriétés finales pour valider l’intérêt de l’innovation ; cerner précisément les effets et respecter la réglementation
  • l’information entre producteurs, intégrateurs, distributeurs, consommateurs, qui permet de distinguer les situations de risque.
  • l’organisation d’une évaluation collective des nanomatériaux afin de hiérarchiser l’intérêt de leur commercialisation.

L’insertion sociétale comme tremplin de durabilité

L’horizon n’est pas de polémiquer mais bien plutôt de s’expliquer collectivement sur les choix d’innovation, afin de trouver des accords (reconnaissance d’intérêt).

Pour les participants, ces Forums NanoRESP constituent une veille sur les nanotechnologies, l’évolution des connaissances, des pratiques et des réglementations. Ils rendent tangibles la diversité des logiques des opérateurs (fabricants, intégrateurs, distributeurs, assureurs…) et leurs questionnements. Ces rendez-vous sont aussi pour les participants l’occasion d’élargir leurs réseaux à des acteurs apportant recul et inspirant des stratégies.

Un modèle encouragé par les pouvoirs publics 

Ce type de dialogue pour l’innovation responsable  a été clairement encouragé :

  • par le gouvernement français : dans sa réponse au débat national sur les nanotechnologies mené en 2009-2010, Celui-ci a appelé à une réflexion sur « les modalités et les champs de travail envisageables pour une association durable des acteurs de la société civile à la gouvernance dans [le] domaine [des nanotechnologies] ».
  • Par le Conseil d’analyse stratégique qui a souligné, dans son rapport sur les nanotechnologies, les qualités du Nanoforum du CNAM et a recommandé de poursuivre ce type de dialogue.
  • Par la Commission européenne : les exigences en matière de recherche et d’innovation responsables se font de plus en plus explicites au niveau européen, notamment au sein du programme Horizon 2020.
Nos partenaires

Nos derniers articles

Recherche

Recherche

Nous produisons des modèles, articles scientifiques, enquêtes, émissions visant à améliorer notre connaissance des enjeux et sensibiliser le plus grand nombre.

Accompagnement

Accompagnement

Pour développer et mener à bien vos projets, mesurer leur impact, réfléchir à de nouveaux enjeux, animer des groupes de travail et valoriser vos réalisations.

Outils collaboratifs

Outils collaboratifs

Pour favoriser l’expérimentation individuelle et collective dans votre organisation ou votre territoire, les échanges et la valorisation de vos initiatives.

Les espaces collaboratifs de travail

Les espaces collaboratifs de travail

Programme Anthropocène pour des Espaces Collaboratifs de Travail (ECT) soutenables   Portées par des experts en psychologie sociale et environnementale, en sciences de gestion et en sciences de l’environnement, nos missions visent à intégrer les différents enjeux...

Rejoignez-nous

Vous souhaitez participer à la plateforme ou obtenir des informations ?